header fond

monument-aux-morts-des-armees-de-champagne-de-navarin

Monument aux Morts des Armées de Champagne de Navarin

logo malvoyant audiodescriptif

 

Descriptif :

Le monument Navarin est composé d’une pyramide de béton et de grés rose. Il est surmonté d’un groupe de trois statues en pierre, œuvre du sculpteur Maxime real del Sarte, qui représente à la demande du général Gouraud, trois soldats au combat :

  • Le soldat au centre a les traits du Général Gouraud, lui-même,
  • Le soldat de droite a les traits de Quentin Roosevelt, neveu de Théodore Roosevelt, mort pour la France le 14 juillet 1918 près de Cambrai,
  • Le soldat de gauche a les traits du frère du sculpteur Real del Sarte, tué sur le Chemin des Dames pendant la première guerre mondiale.

Sur le socle du monument ont été inscrits les numéros des divisions qui ont combattu en champagne.
A l’intérieur du monument se trouve une chapelle dont les murs sont tapissés de stèles et de plus de 1000 plaques commémoratives apposées par les familles des soldats disparus.

Dans la crypte, on découvre des cuves funéraires dans lesquelles ont été déposés les restes de 10 000 soldats, la plupart anonymes, tombés au cours des combats de champagne.

Au centre de l’Ossuaire de Navarin se trouve la sépulture du Général Gouraud. Les dernières volontés du Général, décédé en 1946, étaient d’être inhumé au milieu des soldats qu’il avait commandés. Son chef d’Etat-Major, le Général Prételat, décédé en 1969, repose à ses côtés.

Les Monument aux Morts des Armées de Champagne a été inauguré en 1924 par le Général Gouraud, alors gouverneur militaire de Paris, qui avait commandé la IVème Armée de Champagne en 1916, puis à nouveau de juin 1917 jusqu’à la victoire de novembre 1918. C’est lui qui créa et qui présida le comité chargé de recueillir les souscriptions et d’ériger sur les hauteurs de la ferme de Navarin, un monument dominant les champs de bataille où s’étaient déroulés les combats les plus acharnés.

La Ferme de Navarin désigne une ancienne ferme-auberge située sur le bord de la route conduisant dans les Ardennes, la Ferme de Rougemont, que le fermier aurait ainsi rebaptisée après avoir participé en 1827 à la bataille navale à l’issue de laquelle la flotte turque fut détruite par les escadres française, britannique et russe, lors de la guerre d’indépendance de la Grèce.

 

Centre d'Interprétation Marne 14-18
4, ruelle Bayard 51600 SUIPPES
Tél. : 03 26 68 24 09 - Fax. : 03 26 66 30 59
Courriel : contact@marne14-18.fr

centenairecomcomtourisme et handicapappstore youtube trip advisorpetit futepasseport gourmand

Copyright 2016 - Centre d'Interprétation Marne 14-18
Mentions légales