header fond

blanc mont

Blanc Mont

logo malvoyant audiodescriptif

 

Descriptif :

A 5 km au nord du village de Sommepy-Tahure, direction St Etiennes à Arnes, s’élève le Blanc Mont qui culmine à 210 m en limite des Ardennes.
Cette tour carrée qui domine le plateau est haute de 20 m. Construite en pierres jaunes dites « cruchot » venant de Saône et Loire, elle est entourée de sapins datant du Second Empire. A son sommet, on découvre l’intérêt stratégique de ce lieu, point culminant des collines de Champagne.
L’ensemble du lieu, appartenant au territoire américain, représente une surface de 4ha50. Quelques marches conduisent sur une plateforme de 330m² entourée de 800 rosiers rouges.
Une ascension de 77 marches est nécessaire pour arriver au sommet. Par temps clair, le panorama permet d’apercevoir le fort de Douaumont et le massif de l’Argonne à l’est, les villages ardennais au nord et les deux camps de Suippes et Mourmelon. Au pied de la tour apparaissent les vestiges d’une tranchée allemande qui traverse cet espace sur 300m nord-sud.

Historique :

Après l’offensive du 15 juillet1918, perforant de 10 km les lignes allemandes dans la poche de Château Thierry, le maréchal Foch décide de ne pas laisser à l’ennemi le temps de se réorganiser. La 42ème Division américaine entre en ligne près de Souain avec les 13ème et 170ème Divisions françaises afin de stopper la dernière grande offensive allemande de la guerre.

Le 20 septembre, la 4ème Armée, avec le général Gouraud à sa tête, donne l’assaut sur la ligne des buttes, la 22eme division de Brest et Lorient reprend Navarin et le Mesnil. Quand a été déclenchée la contre-offensive alliée, les 2ème et 36ème Divisions américaines avaient été intégrées à la 4ème Armée française.

Le 4 octobre, la 2ème Division américaine, appuyée sur sa gauche par la 21ème Division française et sur sa droite par la 167ème Division française, s’empare de la crête du Blanc-Mont.
Elle est relevée par la 36ème Division qui s'est avancée vers le Nord jusqu'à l'Aisne.
En septembre et octobre 1918, trois régiments d'infanterie de la 93ème Division américaine participent aux côtés des 157ème et 161ème Divisions françaises à divers combats et à la prise de Ripont, de Séchault et de la Ferme de Trières.

Cette tour a été érigée en souvenir des combats de juillet et surtout de ceux du 3 au 9 octobre 1918 où furent tués 5000 officiers et soldats américains (la 5eme et 6eme division de marines et la 2eme division de l’armée de terre les avaient rejoint en octobre).

Centre d'Interprétation Marne 14-18
4, ruelle Bayard 51600 SUIPPES
Tél. : 03 26 68 24 09 - Fax. : 03 26 66 30 59
Courriel : contact@marne14-18.fr

centenairecomcomtourisme et handicapappstore youtube trip advisorpetit futepasseport gourmand

Copyright 2016 - Centre d'Interprétation Marne 14-18
Mentions légales